Kiji


Le pogost de Kiji (carélien : Kiži ; en russe : Кижи), est un ensemble architectural situé sur l’île de Kiji, elle-même sur le lac Onega, comprenant deux églises avec clochers datant du xviiie et du xixe siècle entourées d’un mur de clôture, formant des enclos paroissiaux. « Pogost » signifiant cimetière, enclos autour de l’église, paroisse. L1er janvier 1966, l’ensemble architectural du pogost de Kiji a servi de base à la création du musée-réserve historique de l’État auquel, en plus des bâtiments existant déjà à cet endroit, furent ajoutées un grand nombre de chapelles, de maisons, de fermes de la région de Zaonejie et d’autres régions de Carélie. Selon une légende, l’église de la Transfiguration de Kiji fut construite au moyen d’une seule hache (elle est construite sans clous) que par la suite l’artisan jeta dans le lac. En 1990, le pogost de Kiji est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. En 1993, par décret du Président de la Fédération de Russie, les bâtiments du musée en plein air sont ajoutés au Code national des biens de valeur particulière de l’héritage culturel des peuples de la Fédération de Russie. info venant de Wikipedia.org


Départ de la Croisière: Ville Goritsy via Kiji, 380Km 


Le Konstantin Simonov


Arrivée à Kiji


Ile de Kiji